Historique

L’Heure de la Bonne Nouvelle est un ministère d’évangélisation télévisé, visant la francophonie, particulièrement québécoise, administré par un comité de chrétiens(nes) évangéliques dévoués(ées) depuis 1964.

  •  1955

    NÉ EN ONTARIO

    L’Heure de la Bonne Nouvelle, commence avec un frère Ontarien dont le désir était de proclamer l’évangile à  la population isolée du nord de l’Ontario. En 1955, Bob McLaren incorporait sous le nom de GLAD TIDINGS, un ministère radiophonique anglophone. En 1961 Gaston Jolin se joignit à Bob pour étendre la portée de ce ministère à la population francophone du nord-est de l’Ontario ainsi que du nord-ouest du Québec.

    La raison d’être de ce ministère était de rejoindre les gens isolés des régions éloignées, et ce dans les deux langues officielles du pays.

  • 1963-1964

    DE LA RADIO À LA TÉLÉVISION

    En 1963 l’Assemblée Chrétienne de Rollet en Abitibi, demanda à Gaston de consacrer tout son temps à l’œuvre du Seigneur, et il fut donc recommandé à l’œuvre dans le cadre de cette mission.
    Réalisant que la télévision était en train d’envahir tous les foyers, Gaston arriva à la conclusion que pour être efficace avec le message de l’évangile il fallait faire le saut de la radio à la télévision. Ce qui arriva en 1964, la première série télévisée de L’Heure de la Bonne Nouvelle, fut donc présentée sur les ondes des stations de Radio-Nord couvrant tout le secteur du nord-ouest québécois. Un jeune évangéliste à la chevelure et à la moustache abondante et noire, apparut donc pour la première fois sur les petits écrans du Québec et ce ne serait pas la dernière fois….

  • 1976

    Expension vers les régions

    Fidèle à sa raison d’être, l’année suivante une deuxième série télévisée revint sur les écrans mais cette fois-ci la région éloignée de la Gaspésie fut ajoutée à la diffusion grâce à la station de Matane.

    Pendant ce temps le ministère radiophonique se poursuivait sur les ondes de certaines stations à travers le Canada, plus particulièrement au Québec et en Ontario. Mais en 1976, devant la multiplication de bonnes émissions évangéliques à la radio, l’aspect radio du ministère fut définitivement discontinué, laissant la place entièrement à la télévision qui ne cessait de gagner du terrain pour finalement couvrir toutes les régions du Québec. C’est ainsi qu’en plus de l’Abitibi et de la Gaspésie, les régions du bas du fleuve, du Saguenay Lac St-jean, de la Mauricie de l’Estrie et de l’Outaouais furent desservis par l’Heure de la Bonne Nouvelle dès les années 60-70…

  • 1975

    L'ÉQUIPE SE FORME

    En 1975, le Seigneur conduisit Marj Robbins à se joindre à l’équipe pour s’occuper de la correspondance et assurer le suivi des personnes intéressées. En 1984 après deux années de participation à l’émission, le comité demanda à Jean-Pierre Cloutier de devenir évangéliste associé. Avec une formation et une expérience dans le domaine des communications, Jean-Pierre était l’homme tout désigné pour seconder Gaston dans ce ministère qui ne cessait de prendre de l’envergure, mais les plus grands changements étaient encore à venir….

archive
  • 1998

    TOUJOURS PLUS LOIN

    En 1998 L’HBN quitta l’Abitibi pour Trois-Rivières…en effet depuis les années 60 les émissions avaient toujours été enregistrées dans les studios de Radio-Nord à Rouyn-Noranda, mais pour des raisons pratiques et logistiques, le comité décida de produire dans un endroit plus central et facilement accessible, soit les studios de Cogéco télévision à Trois-Rivières.

  • 2000

    TOUJOURS PLUS LOIN

    En 2000 la raison d’être de L’HBN changea un peu de nature, puisque cette année-là les émissions furent pour la première fois présentée sur un réseau provincial et les grands centres comme Montréal et Québec étaient maintenant atteints directement par cette émission évangélique. La présence sur un tel réseau agrandi encore davantage notre visibilité, puisqu’en plus de couvrir toute la province de Québec, la diffusion par câble et par satellite nous permettait d’être vus à travers tout le Canada.

Archives HBN 2004
  • 2007

    CROISSANCE & CHANGEMENTS

    Les 2 premières décades des années 2000 ont vu passablement d’améliorations et de croissance au sein du ministère. En 2007 nous avons quittés les studios de Cogéco Trois-Rivières pour produire nous-mêmes nos émissions grâce à la participation de deux professionnels de la télévision, soient; Luc Charbonneau et Guillaume Tremblay. Après avoir produit dans différents endroits, même en plein air dont deux séries en Israël, nous avons élus domicile dans les studios de iFX Productions à Shannon il y a trois ans.

Animateurs L'Heure de la Bonne Nouvelle
  • 2008

    JE SUIS DEUXIÈME

    En 2008 après avoir servie comme secrétaire pendant 33 ans, Marj Robbins quitta son poste pour être remplacée par Nathalie Beaumier qui assume cette tâche depuis ce temps. D’autres changements sont aussi survenus durant cette période, en 2015, Jeff Laurin est devenu le 3ème évangéliste associé de façon permanente à l’équipe, et depuis 2018 nous nous sommes associés au ministère Je suis Deuxième avec la participation permanente également de Jean-François Moquin. Il y a deux ans le Seigneur nous a aussi comblé par l’arrivée de Denis Caron un autre professionnel des médias qui a pour tâche d’être relationniste de L’HBN auprès des médias et de nous dénicher les meilleures heures de diffusion possible aux meilleurs prix, et c’est ce qu’il fait ! Mais ce n’est pas tout, nous sommes présents sur tous les grands réseaux chrétiens sur internet ce qui nous place avantageusement dans le paysage médiatique de toute la Francophonie, incluant la France, la Suisse et même l’Afrique francophone. Nous sommes aussi en train présentement de transformer notre site internet en puissante plate-forme Internet.

  • 2016

    DE LA RADIO À LA TÉLÉVISION

    Nous ne pouvons pas passer sous silence le départ pour un monde meilleur du fondateur de L’Heure de la Bonne Nouvelle, Gaston Jolin, qui nous a quitté suite à une longue maladie en septembre 2016. Pour Gaston ce passage de la Bible est tout désigné :

    « Et j’entendis du ciel une voix qui disait : Ecris : Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent. » Apocalypse 14:1

    Que de chemin parcouru depuis 1964 ! Et ce n’est pas fini…..
    Jean-Pierre Cloutier